IMAG4896La Voix du Nord l'annonce : "Depuis le début de la semaine, les curieux sont nombreux à venir assister à la démolition du site SAMI, entre l’hypermarché et la zone des Pierres-Blanches. Un pan de l’histoire industrielle de Denain est détruit pour laisser place à des commerces et à une zone de loisirs". Dès lors, une réflexion s'impose : pourquoi du passé industriel doit-on - dans le Denaisis - faire systématique table rase ?. C'est très inquiétant. Ce territoire, sans son histoire, sans sa culture industrielle perd sa spécificité. L'atout du denaisis et de sa ville centre, c'est sa culture industrielle, et non, une insipide "zone de commerces et de loisirs".

 

"La cathédrale de fer et d’acier du site SAMI, à Denain, est en train de tomber à terre" nous explique la journaliste de La Voix du Nord. Le bâtiment de la SAMI(1) fait 72 mètres de long et 32 mètres de large. L'agencement de son armature métallique est remarquable. Les poutres porteuses sont impressionnantes. Il dispose d'un pont roulant, du célèbre constructeur Verlinde, et d'une force de cinq tonnes. Il se situe non loin du bras de l'ancien Escaut et du parking du centre commercial. "Au fil des jours," détaille la Voix du Nord, "la pelle mécanique grignote petit à petit la cathédrale de fer et d’acier des anciens bâtiments SAMI, sur la ZAC des Pierres-Blanches, de l’autre côté du rond-point de Carrefour.(...). Porté par Promoval, un promoteur-constructeur de la région lyonnaise.

denain sami 2017

Sur cet espace commercial, le promoteur espère déployer les habituels composants, c'est à dire des boutiques ainsi qu'un bowling, des restaurants. Le tout doit bénéficier d'un parking de 400 places.

sami1

C'est l’Établissement Public Foncier (EPF) qui a fait l'acquisition du site, à la demande de la ville de Denain. C'est une procédure de portage, habituelle dans ce genre d'opération. En tant que maitre d'ouvrage, l'EPF a confié, après appel d'offre, les travaux de désamiantage et de démolition ( un marché de 375.375 euros HT) aux sociétés suivantes : Valetudes (Valenciennes) comme maitre d’œuvre, SARL Laurence Lefebvre (Bouchain) comme coordonnateur SPS (coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé), et pour le lot N° 1, la société Midavaine (Roeulx). La durée des travaux est de 4 mois.

"La destruction du SAMI fait ressurgir des souvenirs chez les plus anciens" souligne La Voix du Nord. "Comme ce monsieur qui a travaillé dans cette entreprise et se souvient : « nous avions un atelier de wagons. Ils arrivaient d’Escaudain à Denain où ils étaient réparés et à la SAMI, on s’occupait de la peinture ». Mais à la SAMI, sous-traitant d’Usinor puis de Sollac, il n’y avait pas que la peinture, il y avait aussi de la chaudronnerie, de la mécanique et un peu de transport quand le site a été repris par Warin. L’activité a cessé quand Sollac a fermé, dans les années 1990" (Article de Véronique Bertin à lire dans son intégralité sur le site de la Voix du Nord du 16/02/2018).

IMAG4894 

Commentaire : On ne peut pas rester insensible face à la destruction d'un tel bâtiment. C'est un exemple parmi d'autres, un exemple de plus dans le Denaisis diront certains. Mais au delà de ce cas précis, on doit s'interroger. Oh n'y voyez aucune nostalgie béate, aucun rappel d'un passé excessivement idéalisé, non, rien de tout cela...

Mais oui, une interrogation s'impose une fois encore : pourquoi en Angleterre, pourquoi en Allemagne, dans la Ruhr principalement, parvient-on à valoriser de semblable "cathédrale de fer" ? à leur redonner une deuxième vie ? à inventer de nouveaux usages, en phase avec les besoins d'aujourd'hui sans renier le passé ? En espace culturel ou autre... et pourquoi, chez nous, de tels projets, ne parviennent pas à émerger ?

J'ai visité, j'ai vu ailleurs ce qui se fait à Essen, à Gelsenkirchen en Westphalie, une région allemande marquée par le charbon et l'acier, et si proche de la notre...J'ai vu aussi ce que font nos voisins belges... Alors pourquoi du passé industriel doit-on - dans le Denaisis - faire systématique table rase ?

Il est temps , il est grand temps de s'interroger... Sommes nous si pauvre en imagination et projet, pour penser qu'entre "tout raser" et un énième espace commercial de plus , il n'y avait aucune autre alternative ? ...

Notons toutefois que de belles réhabilitations ont été réalisées comme celles, à Denain, de l'ancien moulin et sa transformation immeuble d'appartements ; ou celle, à Wallers-Arenberg, d'une partie des bâtiments de la fosse qui accueille aujourd'hui, le laboratoire universitaire valenciennois De Visu dans le cadre de l'opération Arenberg Creative Mine.

Voyez l'exemple de la réhabilitation d'un ancien et très vaste site, ici non pas sidérurgique, mais minier en Allemagne : https://www.zollverein.de

Voir le reportage photo de la destruction du bâtiment. La Voix du Nord. 22/02/18.

Lire également : "Bowling, laser game…, une nouvelle zone commerciale et de loisirs lancée. Le groupe lyonnais Promoval a choisi Denain pour son projet de 10 000 m2 en lieu et place du bâtiment Sami, en cours de déconstruction. Cette promenade-shopping, Abel Mahboub, directeur du pôle tertiaire du groupe, le voit comme un projet « structurant ». Interview." La Voix du Nord 21/02/2018.

(1) La société SOCIETE ANICHOISE DE MAINTENANCE INDUSTRIELLE (SAMI) a été radiée le 10 janvier 2007.

Francis Dudzinski-Ozdoba. Historien & Journaliste. Contact. facebook

dudzinskiSources : Le livre "Denain, histoire d'un bassin industriel". Francis Dudzinski-Ozdoba. Éditions Sutton. 

Commentaires  

#6 chauffrey 14-03-2018 09:21
enfin quelqu'un qui parle de culture industrielle à denain !!! continuez !
#5 rodriguez 20-02-2018 18:15
on détruit on détruit on détruit !!!!!
#4 Pierre Andre 17-02-2018 08:39
Les rivets de la tour Eiffel ont été réalisés par l'usine Dervaux de Vieux-Conde. Cordialement.
#3 Etienne Lepage 17-02-2018 07:55
Pour vous enfoncer encore plus dans la morosité et la désolation ,dans la misère .Je suis natif de cette (autrefois) belle région et à chaque fois que je monte au pays ,j'ai un gros pincement au cœur de ce désert ouvrier .
#2 René Delsaut 17-02-2018 07:52
l'imagination y est mais pas l'envie et pas de moyens
#1 Enzo Vivaldi 16-02-2018 17:40
Structure eiffel
Les rivets doivent être, comme ceux de la tour, originaires de Denain