marquette en ostrevantUn regard attentif sur une carte postale ancienne peut aider à comprendre le paysage qui nous entoure. Nous sommes ici sur le chemin de Marquette-en-Ostrevant qui conduit à Wasnes-au-bac. C'est une belle petite côte à monter pour un cycliste. En voici l'explication.

Cette route porte le nom de  "route de Marquette" sur le territoire de Wasnes-au-bac et devient "rue Amédée Grivillers" à Marquette-en-Ostrevant. Venant de Wasnes, elle dessine une courbe et descend vers Marquette, dont on voit le clocher sur cette photo ancienne .

Cette topographie s'explique par le fait qu'en contre-bas coule le "Riot des Glennes". Ce tout petit ruisseau (aujourd'hui asséché) prend sa source à Monchecourt, passe par Marcq-en-ostrevant, pour traverser Marquette. Il change de nom lorsqu'il entre à Wavrechain-sous-faulx pour s'appeler la "Naville Tortue". Il se jette ensuite dans le cours ancien de la Sensée.

marquette en ostrevant

Ce petit ruisseau (que les géographes dénomme sous le nom de riot) a donc modifié le paysage par l'érosion qu'il a générée. Ainsi peut-on constater  qu'il s'écoule sur une zone située à 38 m d'altitude. Les "points hauts" de chaque versant se situent quant à eux à 58 m de part et d'autre, pour atteindre les 68 m sur la route d'Emerchicourt, ce qui, considéré à l'échelle locale, est assez impressionnant.

Sur les hauteurs de chaque versant, un moulin à vent avait été construit, faisant de Marquette, le village aux trois moulins.

On peut s'interroger sur le nom de ce riot : "glennes". Certains croient y voir le mot en patois d'Ostrevant, signifiant "poule". C'est une erreur. En effet, si la prononciation est proche, l'orthographe du mot est différente. En patois, une poule se dit "glaine" et non pas 'glenne". Ici "glaine" vient du mot "galine" et du latin "gallina".

marquette

Quant à la sigification de "glennes", il faut plutot la chercher dans l'origine celtique du mot "Glennos" signifiant vallée. Nous retrouvons cela dans la toponymie picarde où "glanna" dénomme une rive ou une berge, et glen indiquant une vallée avec ruisseau.

Francis Dudzinski-Ozdoba. Historien & Journaliste. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.